blick hinter die neue Mauer 


 

Capitale d'un empire battu, ville d'Ouest et d'Est durant la guerre froide, maintenant redevenue le point central d'une Allemagne réunifiée, Berlin fascine par la juxtaposition des strates de son histoire, en confrontant ses nouveaux vestiges aux fantômes du passé.

 

La reprise en main de la partie Est de cette ville, symbolisée par une Potsdamer Platz impersonnelle, aux lignes agressives et aux couleurs faussement chatoyantes, préfigure-t-elle l'avenir des pays d'Europe centrale fraîchement accueillis par L'Union européenne ?

 

Le bonheur annoncé par l'ancienne dictature du prolétariat a cédé la place à un nouvel idéal de vie prôné à l'envie par une publicité conquérante, vernis coloré de l'oppression douce mais implacable du néolibéralisme.

Comme en août 1961, le choix est-il de fuir ou de se laisser emmurer ?

 

Ce travail est présenté sous la forme d'une exposition diptyque montrant la nouvelle Potsdamer Platz et d'anciens emplacements du Mur associés à des images d'archives.

 

Télécharger le dossier de presse

Retour au sommaire