La marée noire de l'ERIKA
 

 

Le 26 décembre 1999, une partie du contenu des soutes du pétrolier Erika s'échouait sur le littoral atlantique.

Pour mesurer l’impact de cette nouvelle marée noire, un groupe de naturalistes sillonne les 3 Kms de plages de la commune de BATZ-SUR-MER (44) à la recherche des cadavres d’oiseaux ; victimes emblématiques les plus visibles de cette catastrophe. Pendant 1 mois, quotidiennement, les côtes de la commune de Batz-sur-Mer (44) furent arpentées à la recherche de cadavres.

Cette macabre quête répertoria 1.853 oiseaux morts pour seulement 21 survivants.

Ces photographies, chargées d’émotion, illustrent les dégâts de cette pollution, le travail des naturalistes et donne une âme aux statistiques.


En découvrant ces images, empreinte de tristesse, vous ressentirez les mêmes sentiments de stupeur, d'incompréhension, de dégoût, de révolte que tous ceux qui furent confrontées physiquement au choc émotionnel de cette marée noire.

 

 

 

 

Télécharger le dossier de presse

Télécharger les conditions générales

 

Retour à la page d'accueil